Regards croisés

En France, la réforme des rythmes scolaires est au cœur des débats. En Belgique, un auteur et prof secoue le cocotier et agite les rangs. Les débats actuels le montrent à souhait. Il faut réinventer l’école. Pourquoi ne pas réserver une « marge de manœuvre » aux enseignants ? Pour leur permettre, s’ils le souhaitent, de débrider leur créativité, les réconcilier avec leur instinct et leur fibre pédagogique, renouer avec le plaisir d’une matière abordée de façon plus personnelle et dynamique. Et ce, afin qu’ils retrouvent le goût de leur métier. Et leurs élèves, celui d’un apprentissage épanouissant… C’est ce à quoi Slow Classes se destine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.